TÉLÉCHARGER LES GAIETÉS DE LESCADRON

Télécharger "Les Gaietés de l'escadron" de Albert Guyotin gratuitement en ebook PDF, EPUB ou Kindle. LES GAIETéS DE L'ESCADRON. À partir de € | % avec le Pass Illimité (​sous conditions). Parce que le film réunit - et c'est unique! - Raimu, Gabin et. oeuvre. Les Gaietés de l'escadron. télécharger. icône de téléchargement homenrg.info Fichier # - créé.

Nom: les gaietés de lescadron
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:66.34 Megabytes


Maurice Tourneur l'avait déjà adaptée au cinéma en avec Louis Gouget. Il redescend, et, comme Laplotte a déjà vidé aux deux tiers le paquet de scaferlati: Après toi s'il en reste, mon vieux! Autre point épineux : le vol, par Fricot et Laplotte, d'une assiette de fromage de tête! Fricot et Laplotte, deux éternels récalcitrants toujours punis, salissent plus qu'ils ne nettoient. Les réservoirs! Mais que Raimu est peu militaire!

Les Gaîtés de l'escadron Télécharger PDF. Pour le moment, il n'y a qu'à attendre et espérer. Après l'entretien de l'avion, nous avons rejoint le reste de. Images (1). Les gaîtés de l'escadron, revue militaire de Georges Courteline et Edouard Norès (). Auteurs liés à ce spectacle (6 ressources dans homenrg.info​). Télécharger Les gaités de l'escadron ou a regarder le film complet de Maurice Tourneur en streaming % légal. édité par © - PATHE PRODUCTION.

Télécharger "Les Gaietés de l'escadron" Gratuitement

Le maréchal des logis Barquetti. Bernot, lisant. Les hommes, du même mouvement automatique, portent la main à leurs calots. Par ordre du capitaine commandant le 2e escadron Salut. Celles de vingt-quatre heures et au-dessus sont ajournées jusqu'au retour des cavaliers La Guillaumette et Croquebol.

Il n'y aura demain ni exercices ni manoeuvres. Après le pansage du matin, les hommes se livreront, dans leurs chambres et dans les divers locaux du quartier, à des travaux de propreté collective et individuelle, en vue de l'inspection imminente. Les cavaliers La Guillaumette et Croquebol seront portés déserteurs et déférés au conseil de guerre s'ils n'ont pas rejoint l'escadron pour l'appel de neuf heures du soir.

Tâchez d'ouvrir l'oeil et le bon, ou c'est à moi que vous aurez à faire A vos écuries, mauvais bougres! Les hommes exécutent le mouvement.

Les gaîtés de l’escadron - Film de Fernandel par DIGGI

Hurluret, au sous-officier qui se dirige vers les écuries. Vous avez saisi la consigne, pour La Guillaumette et Croquebol?

DE LESCADRON TÉLÉCHARGER LES GAIETÉS

D'ailleurs, c'était forcé. Je suis trop bon et on en abuse. Eh bien! A partir d'aujourd'hui, les bons paieront pour les mauvais. En attendant nous en tenons deux mauvais, ils paieront pour tous les autres. Si à neuf heures ils n'ont pas rejoint, portés déserteurs. Nous ne sommes pas à un quart d'heure près, ni à une demi-heure non plus.

Le tout, c'est qu'ils rejoignent, n'est-ce pas? Enfin, voilà, nous verrons ça demain au rapport. Ne faites rien sans m'en parler. Compris, hein? Il sort. Un coup à me faire casser, quoi! Toi, t'as de la veine d'être un brave homme. Entrent au premier plan à droite Fricot et Laplotte en tenue de prison avec une brouette. Laplotte porte une pelle et un balai. Ils arrivent en scène.

Fricot fait halte. T'as du trèfle? Fricot, qui a tiré de sa poche un paquet de scaferlati. Où c'est que t'as eu ça? Ils rient. Va-t-en voir jeter un coup d'oeil, des fois que l'adjudant rappliquerait. Fricot, qui est remonté au fond et qui inspecte à droite et à gauche. Il redescend, et, comme Laplotte a déjà vidé aux deux tiers le paquet de scaferlati: Après toi s'il en reste, mon vieux!

DE LESCADRON TÉLÉCHARGER LES GAIETÉS

Laplotte restitue le tabac. Dis donc, as-tu une opinion sur le fromage de cochon?

LES DE TÉLÉCHARGER LESCADRON GAIETÉS

Un coup de barbotage épatant! Un fromegi gros comme une gamelle. Y a de l'acrès. C'est le cas de conseil. Fricot, le revers de la main au menton.

Tu nous a jamais regardés! V'là "Au Chose". Tout en bavardant, ils ont exécuté, de l'air le plus simple du monde, le jeu de scène que voici: tandis que Laplotte roulait sa cigarette, Fricot a violemment attiré une des trois planches qui forment le fond de la brouette, laquelle planche, préparée de longue date, joue maintenant comme un tiroir.

Un vide s'est naturellement produit par où s'est écoulée une partie des ordures contenues dans la brouette.

Entre l'adjudant Flick qui met les pieds dedans. Encore un tas d'ordures!

Les gaités de l'escadron en streaming ou à Télécharger

On ne peut plus faire un pas sans buter dans le fumier. Voulez-vous m'enlever ça tout de suite! Fricot, la cigarette aux lèvres.

Jetez-moi ces cigarettes tout de suite. Fricot, à Laplotte. Eh bien, vous verrez, rossards, vous n'y couperez pas du conseil. Au même instant entre Hurluret.

C'est vous, adjudant, qui fichez un chambard pareil? Ils se fichent ouvertement de moi! Hurluret, en belle humeur. Vous avez encore fait des blagues? C'est l'adjudant qui a soupé de notre fiole. Ils ne disent pas un mot qui ne soit un mensonge. Hurluret, le sourire aux lèvres. Laplotte, à Flick. Vous ne l'avez pas dit, que vous nous feriez passer au conseil?

Si, vous l'avez dit! Les trois répliques suivantes doivent être dites ensemble. Ce n'est pas fort, ça, non plus, d'être tout le temps à taper sur les mêmes et de vouloir à toute force nous faire passer au conseil quand on n'a rien fait pour ça. Nous fumons, nous? Vrai, vous n'avez pas la trouille d'oser soutenir que nous fumons. Nous n'avons même pas de tabac, ainsi voyez!

Vous êtes deux pratiques, deux chenapans! Et je vous materai! Hurluret, aux deux prisonniers. Je vas vous imposer le silence avec mon pied dans le derrière, moi! Je sortais de chez moi pour aller au corps de garde faire sonner aux consignés!

GAIETÉS LESCADRON LES TÉLÉCHARGER DE

Bon, je les pince en train de fumer. Et la preuve Il se penche, cherche les mégots en question. Mais déjà, Hurluret a mis le pied dessus. Un temps. Flick se dresse et regarde fixement l'officier. Hurluret, impassible. Hurluret, feignant de chercher. Flick, embarrassé.

Les gaités de l'escadron

Hurluret, affectant de n'avoir pas compris. Vous avez mis les pieds dessus. Fricot et Laplotte. Et puis, si vous vouliez bien vous mettre à la position militaire, quand je vous fais l'honneur de vous adresser la parole. Voulez-vous rectifier, tout de suite! Maintenant, écoutez-moi bien, je n'aime pas répéter trente-six fois la même chose.

J'ai la prétention d'être un très honnête homme et un homme foncièrement juste; j'ai le respect de mon métier et l'amour de mes soldats, qui sont mes amis et mes fils. En revanche, j'ai horreur des fortes têtes et des faiseurs de chiqué. La prochaine fois que je vous pince à fumer ou à mettre les pieds sur vos bouts de cigarettes, je veux être changé en pain de sucre, si je ne vous défère pas au conseil de guerre.

J'ai dit. A part, gaiement. Ont-ils l'air de deux fripouilles. Flick, vert d'humiliation. Qu'est-ce que vous faites là? On se grouille. Ils sortent, l'un suivant l'autre. Flick, qui leur emboîte le pas. Fricot et Laplotte, dédaigneux. Voulez-vous bien filer et plus vite que ça. Sortie des deux hommes. En effet, profitant de l'effarement de Flick, pendant le discours de l'officier, ils ont fait jouer de nouveau la planche mobile de leur brouette.

Il n'y a pas à dire, il n'était pas là tout à l'heure. Bruit dans la coulisse. Entrée des réservistes, conduits par le maréchal des logis Dupont. Les vingt-huit jours! Eh bien, elle est plutôt pommée. Il court vers le corps de garde. Sonnez au chef! Au trot! Le maréchal des logis Dupont. Cavaliers à gauche A droite, alignement. Favret, qui entre. On me sonne! Bon Dieu! Qu'est-ce que c'est que ça? Le maréchal des logis Barquetti, entrant. Favret, suffoqué. Voulez-vous appuyer à droite? Favret, qui n'en revient pas.

Les réservoirs! Au fourrier qui entre à son tour. Dites donc, Bernot, les réservistes! A Dupont. Et cette brute qui s'amène sans rien dire. C'est trop fort! Vous serez consigné quatre jours. Pourquoi n'avez-vous pas télégraphié l'heure de votre arrivée comme vous en aviez reçu l'ordre? C'est moi que vous deviez avertir.

Le diable vous emporte, allez! Le sergent l'affecta immédiatement à la cavalerie et l'envoya au treizième régiment de Bar-le-Duc. Son bref séjour dans la cavalerie lui fit prendre en horreur les chevaux pour toute sa vie, bien qu'il les évitât autant que possible à Bar-le-Duc. A cause de sa faible constitution, il fut tout d'abord envoyé à l'hôpital militaire, puis autorisé à rentrer chez lui.

Les gaîtés de l'escadron En , il publia un roman humoristique au sujet de l'armée: Les gaîtés de l'escadron. Le public ne l'apprécia pas du tout. En , Courteline en adapta le texte pour la scène, obtenant cette fois-ci un franc succès. Plusieurs décennies plus tard, le roman fut également mis à l'écran. Cela permit d'accroître la popularité du roman, qui fut réédité un grand nombre de fois, souvent accompagné de dessins humoristiques illustrant les descriptions caricaturales de Courteline.

Pour l'édition de Javal et Bourdeaux, Joseph Hémard réalisa des illustrations ressemblant à de la bande dessinée qui ne dépareraient pas un album de Tintin. Hémard travaillait en tant que dessinateur pour des magazines parisiens tels que La Baïonnette, Le Rire et Le Sourire, mais il est surtout devenu célèbre en tant qu'illustrateur de livres, souvent de textes classiques de Rabelais, Brantôme, Villon, Voltaire et Balzac, par exemple.